L’histoire de la laiterie

 

Au début des années 1960, la société de laiterie de Corcelles-le-Jorat décida de construire une nouvelle laiterie à côté de l’ancienne au centre du village. Plusieurs fromagers se succédèrent à la tête de cette laiterie.

Venue du canton de Fribourg, la famille de Didier Bovet arriva le 1er mai 2000 à Corcelles-le-Jorat et développa, au fil des années, plusieurs spécialités comme les yogourts artisanaux, le beurre de table et de cuisine, le mélange fondue ainsi que le Corçalin et le Joraclette. Le Gruyère AOP est bien évidemment son principal atout, puisque 220 tonnes y sont fabriquées annuellement. Aidé de son épouse Valérie qui s’occupe du magasin et également de l’administratif, la laiterie se développa. Peu de temps après l’arrivée de Didier Bovet, la société de laiterie dut investir dans une nouvelle cave à gruyères ainsi que dans un robot automatique pour frotter les meules (avril 2002).

Au fil des années qui suivirent, l’accroissement de la quantité de lait, l’exiguïté des locaux, le vieillissement des installations ainsi que la mise en valeur du petit-lait, ont poussé le fromager et la société de laiterie à trouver une solution concrète et à étudier un projet global de transformation de la fromagerie pour lui assurer un avenir (2009).

Depuis ce jour, tout est plus agréable que cela soit pour les employés mais également pour les clients du magasin car, grâce à l’agrandissement de la laiterie, un espace réservé pour un magasin a pu être trouvé dans les anciens locaux de fabrication et ainsi faire le bonheur des clients qui peuvent désormais trouver, en plus des produits de la fromagerie, des produits alimentaires divers et variés.